Pour cette premiere journée de la 7ème édition de la « Semaine de l’Industrie » retrouvez une interview de Yves TOURBIER, Expert optimisation et aide à la décision du GROUPE RENAULT.

Pourquoi avoir demandé des heures sur les moyens de PRACE ?

Mené en collaboration avec l’éditeur français de logiciels ESI et l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, notre projet de recherche, baptisé FMOC (Fast Multi-Physics Optimization of a Car), avait trois objectifs. D’abord, tester l’intérêt d’un gros modèle numérique de crash-test pour dimensionner nos véhicules en projet ; ensuite, valider que ces nouveaux modèles, précis mais très coûteux, pouvaient être utilisés dans des études d’optimisation sans augmentation des délais ; enfin, tester des méthodes d’optimisation combinatoire exploitant ce gros modèle, pour résoudre de nouveaux problèmes de conception.

Cela nécessitait de prendre en compte des modèles numériques comportant jusqu’à 20 millions d’éléments finis, 4 fois plus que ce que nous étions capables de traiter en interne (plus de 30 fois plus coûteux en CPU). Seul PRACE était en mesure de nous offrir le volume d’heures et les architectures nécessaires pour réaliser et valider des simulations à cette échelle.

Vous avez bénéficié entre 2013 et 2014 de la plus grosse allocation accordée à un industriel par PRACE. Quels travaux avez-vous réalisés ?

Avec 42 millions d’heures sur le supercalculateur Curie de GENCI au TGCC, nous avons simulé, pour la première fois au monde à cette échelle, le crash frontal d’un véhicule. Nous avons bien sûr utilisé un véhicule du groupe Renault, le DACIA LODGY. L’objectif était double : déterminer s’il était nécessaire de discrétiser davantage le véhicule et tester les méthodes d’optimisation en augmentant le nombre de paramètres.

Quels résultats avez-vous obtenu ?

Nous avons démontré les bénéfices que l’ingénierie automobile peut tirer de ce type de modèle, qui devrait vite être utilisé en standard sur nos moyens de calcul. Cela montre aussi tout l’intérêt d’accéder aux moyens de PRACE pour valider, avec 5 ans d’avance, de nouvelles méthodes numériques, impossible à appréhender autrement.

--------------------------------------

Iconographie

  • ITW-YvesTourbier

      (Portrait d’Yves Tourbier)

      Crédit : © DR

      Légende : le DACIA LODGY pendant le crash frontal

      Crédit © Renault